Aller au contenu principal
31 août 2012 / michelschweizer

Installation d’un nouveau disque dur

Bonjour,

Habituellement, lorsque je dois installer un nouveau disque dur dans un Mac, je procède ainsi.

1. Je place le nouveau disque dur dans un boîtier externe.

2. Je clone le disque dur internet  avec Carbon Copy Cloner on peut ensuite recréer très facilement la partition Recovery).

3. Je retire le disque dur du Mac, j’installe le nouveau et c’est parti.

L’autre jour, un collègue qui a voulu économier les 250 francs que le revendeur local lui demandait pour ce travail (et l’installation de barrettes de mémoire) est venu me voir).

La machine faisait bip au démarrage, GROSS PROBLEM. J’ai pu lui répondre que j’étais presque certain qu’une des deux barrettes était mal en place. C’était ça, problème réglé. Ça me fait penser à cette histoire : l’anecdote suivante que Stéphanie Booth a placé dans un de ces post sur son blog climbtothestars.org .

Mon collègue avait déjà mis en place le nouveau disque dur. J’ai décidé de démarrer l’ordinateur sur l’Internet (voir cette article : http://www.apple.com/fr/osx/recovery ). C’est plus facile avec un câble car il semblerait que le clavier soit en US ce qui ne rend pas facile la saisie d’un mot de passe de réseau sans fil.

Le Mac a démarré. On a pu connecter le disque dur externe (USB 2.0) sur lequel se trouvent les sauvegardes Time Machine (la plus récente effectuée le soir d’avant). Le Mac a reconnu ce disque mais ne trouvait pas le disque interne. Normal, il n’avait pas été formaté. L’application « Utilitaire de disques » était disponible sur ce démarrage réseau (par Internet) ce qui a permis de formater le disque. La restauration des données a pu commencer. Il y en a eu pour une dizaine d’heures (le collègue n’a pas pu me dire combien de GO il avait).

Qu’est-ce que ça m’inspire ?

1. Ce système de démarrage sur l’Internet (seulement les ordinateurs les plus récents) est fantastique.

2. Il ne faudra pas oublier de recréer la partition Recovery sur le disque dur interne (le nouveau, fraîchement installé). Carbon Copy Cloner le fait très bien. Cette partition est indispensable si l’on veut utiliser FileVault (un système de cryptage encodant l’entier du contenu du disque).

3. C’est dommage que le logiciel n’ait pas signalé que le disque dur interne n’était pas signalé et qu’il fallait qu’il le soit pour pouvoir débuter la sauvegarde Time Machine. J’ai assez vite pensé à formater le disque mais nous n’avons eu que « Recherche de disque » (ou quelle que chose d’approchant) qui s’affichait.

Je suis content d’avoir pu rendre service mais je pense qu’il aurait mieux valu demander conseil avant.

Bien à vous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :