Aller au contenu principal
20 janvier 2015 / michelschweizer

Découverte de Hara-Kiri

Bonjour,

Suite aux événements de Paris du 7 janvier, je me suis rappelé ma découverte du magazine Hara-Kiri. Je devais être âgé de 10 ou 11 ans et j’avais un camarade de classe nommé … vous ne le saurez pas. Ce garçon vivait avec ses parents dans une incroyable maison ancienne dont je ne sais pas si elle existe encore. Il me faudra repasser une fois dans le quartier pour le savoir. Quoi qu’il en soit, cette maison était, pour moi, mystérieuse, ancienne je l’ai écrit, haute si mon souvenir est bon et avec un grand jardin pourvu d’une, j’exagère sans doute, véritable forêt de Brocéliande. Il y a avait même un étang!

Ah, j’aimais bien ce camarade qui était un garçon gentil, calme et intelligent (qui se ressemble s’assemble ai-je plaisir à croire) et nous passions de bons moments à jouer. Un jour, il me montra des magasines que lisait son père. Quelle révélation! Je venais de découvrir Hara-Kiri. Peut-être en moi savais-je qu’il était possible d’être irrévérencieux et qu’on pouvait oser un humour bête et méchant? Là, j’en avais la preuve.

Quelques années plus tard, lors d’un court voyage en France, j’achetais un exemplaire de Hara-Kiri, exemplaire que j’ai toujours.

D’une manière ou d’une autre, j’ai toujours « fréquenté » l’équipe du journal que ce soit par la lecture des ouvrages de François Cavanna, des bandes-dessinées de Reiser ou des productions littéraires ou musicales du Professeur Choron.

Les années passèrent et voici deux ou trois ans, je m’offris un livre parlant de Hara-Kiri et reprenant des pages de l’époque.

Il semblerait qu’on puisse parler de tout ceci au passé. Et quel passé!

J’avais lu l’autre jour quelque chose dû à un certain Douglas Adams (sur http://www.speirs.org/blog/2014/12/17/the-post-mobile-era )

Douglas Adams:

I’ve come up with a set of rules that describe our reactions to technologies:

1. Anything that is in the world when you’re born is normal and ordinary and is just a natural part of the way the world works.

2. Anything that’s invented between when you’re fifteen and thirty-five is new and exciting and revolutionary and you can probably get a career in it.

3. Anything invented after you’re thirty-five is against the natural order of things.

C’est tellement vrai. Et ça correspond à ce que j’ai vécu et à ce que je vis.

Ah, cher camarade, cher père de mon camarade, merci de m’avoir permis de découvrir Hara-Kiri!

Bien à vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :