Aller au contenu principal
26 juillet 2015 / michelschweizer

Chaussures de cyclisme

Bonjour,

J’ai acheté quelques paires de chaussures de cyclisme dans ma déjà longue carrière de pratiquant de la petite reine.

La première paire? Euh, j’ai des doutes tout d’un coup. S’agit-il d’un modèle Diadora que j’ai encore – et que j’utilise – encore aujourd’hui?

La deuxième? Une paire d’hiver de SIDI (marque italienne, rien à voir avec Sidi bel Abbès). Pas vraiment géniales: elles ne tenaient pas l’eau et ne tenaient pas au chaud par températures inférieures à 7 ou 8º.

La troisième? Une paire de Deugi (2 G ou écrit autrement GG) d’hiver en Gore-Tex. Fantastique! Ce sont encore mes chaussures d’hiver. Etanches? Oui mais l’eau entre en dégoulinant le long de la jambe. Il m’est arrivé d’enlever la chaussure et de verser deux ou trois décilitres de liquide …

La quatrième? Une paire de Diadora. Certainement celles que j’ai le plus utilisées.

La cinquième? Une paire d’ … Adidas. Pas mal du tout.

La plus récente de ces paires de chaussures a été achetée avant 1996. C’est dire si le matériel n’est pas récent. Toutes, sans exception, ont été achetées aux soldes et quand j’écris soldes je veux dire à 20 ou 30 francs la paire (à part les Duegi en Gore-Tex qui ont dû me coûter 60 ou 80 francs).

Je n’ai jamais regretté ces achats que j’ai bien utilisés.

L’autre jour, après être rentré d’une sortie à vélo avec mes Adidas, je trouve dans la cuisine une sorte de substance verte un peu épaisse que j’ai identifiée visuellement comme étant de la pâte à modeler. Je me suis mis à la recherche de ma fille cadette pour lui faire une remarque mais je me suis rendu compte que c’était une pièce de plastique fixée sous le talon de la chaussure (une sorte de protection pour empêcher de glisser en marchant avec ces pompes) qui s’était transformée en grumeaux, en poussière! Le problème n’est pas qu’esthétique. Cette pièce (en fait, deux car l’autre chaussure en a aussi une qui s’abîme) manquante fait que la chaussure n’est plus vraiment à niveau pour la marche: on a le sentiment de pencher et on glisse.

Je me suis donc dit qu’il serait bon de renouveler ce matériel.

Chez A. (chaîne de magasin de sport finissant par cum), j’ai trouvé un modèle d’entrée de gamme Mavic Peloton soldé à 62 francs et 50 centimes ce qui équivaut aux 50 % de 125 francs. Je me suis décidé à les acheter (après essayage, raison pour laquelle je n’achète jamais de souliers par correspondance). A la caisse, on m’a demandé encore moins que le prix affiché. Je devais être éligible pour une réduction supplémentaire. J’ai payé ces chaussures 55 francs et 30 centimes.

Voici le ticket de caisse:

Chaussures_Mavic_Peloton

Et voici un lien vers une photographie de ces chaussures:

http://bikereviews.com/wp-content/uploads/2012/01/2012-mavic-peloton-road-shoes.jpg

Je dois écrire qu’il y a eu des progrès en 20 ans et que ces nouvelles chaussures sont bien plus confortables que celles dont j’ai disposé jusqu’à cet achat. Bon, ça ne va pas me faire gagner 30 secondes au kilomètres mais le confort c’est important pour le cinquantenaire que je suis.

Bien à vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :