Aller au contenu principal
20 février 2017 / michelschweizer

Petite arnaqueuse

Bonjour,

L’autre jour, j’avais un ordinateur Apple à vendre. Dans ces cas-là, en principe, je commence par le proposer à mes collègues. C’est ce que j’ai fait. Ensuite, je me suis ravisé car, c’est déjà arrivé, lorsqu’un collègue m’achète une machine il aurait parfois tendance à penser qu’il m’achète avec, je veux écrire par là, que la personne pense qu’elle a droit à un accès direct et privilégié à mes compétences pour l’aider à mettre l’ordinateur en fonction, à la former et à répondre à ces questions ad aeternam.

Ce n’est bien entendu pas vrai! Je veux bien consacrer une heure à faire la transition entre l’ancien et le nouvel ordinateur et révéler quelques secrets (ah, ah, je blague) mais pas – ou plus  – question de devoir répondre au téléphone, prendre des rendez-vous ou même aller sur place parce que ceci ou cela-

Alors, il y a – ou il reste – les petites annonces gratuites dont anibis.ch . J’adore, ça fonctionne bien, c’est facile de placer une annonce et généralement j’arrive à mes fins c’est à dire vendre ce que j’ai à vendre. Parfois, je suis acheteur et je dois dire que ça marche aussi bien dans ce sens-là, pas de problème. Par contre, il faut toujours rencontrer la personne.

J’ai mis ma petite annonce et quelques minutes après, j’avais déjà deux ou trois réponses.

L’une était d’une jeune fille qui souhait quelques renseignements. Je transmets les informations demandées. Deux ou trois heures plus tard, message de la mère qui me dit que ce serait pour l’anniversaire de sa fille et patati et patata. Elle me demande comment faire: je l’invite à passer à la maison pour voir et essayer l’ordinateur et me le payer si elle le veut.

Nouveau message, elle me dit – j’avais indiqué ma ville – qu’elle vient de se rendre compte que j’habitais en Suisse, que c’était la première fois qu’elle utilisait ce site de petite annonce qui lui a été recommandé par une collègue Suissesse, qu’elle habite près de Paris (déjà rien que ça, ça éveille mes soupçons, persuadé que je suis que dans Paris et sa région, il ne peut rien y avoir de bon).

Je réponds à Madame que ça ne va pas être possible et qu’elle trouvera d’autres ordinateurs de ce type en France (mais plus cher à cause de ce taux de TVA de fous).

Bon, je n’y pense plus (si, j’y pense car je me dis que ça fera un très bon article pour ce blog) et je vaque à mes nombreuses obligations dont quelques unes sont un plaisir.

Tiens, un nouveau message. Cette fois, elle m’écrit qu’elle aimerait tout de même acheter mon ordinateur et qu’elle va se renseigner pour trouver une manière de faire.

Un peu plus tard, elle écrit à nouveau avec la solution: l’envoi postal après qu’elle ait viré l’argent sur mon compte.

Heureusement, elle ne parle pas de chèque car ce triste bout de papier – en dehors de France et certainement là-bas aussi – est source de problèmes.

Plus tard, elle m’écrit qu’elle a une copine dans une ville suisse et que je pourrais envoyer l’ordinateur là-bas.

Je ne réponds plus à ces messages.

L’ordinateur a été vendu à quelqu’un qui est venu à la maison, qui l’a essayé et qui m’a payé avec des billets dont j’ai pu vérifier l’authenticité.

Tout ça serait drôle si des gens de bonne foi et faisant confiance ne se faisaient pas avoir.

Bien à vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :