Aller au contenu principal
23 février 2017 / michelschweizer

Assistant de migration (encore)

Bonjour,

L’autre jour, je vous disais mon admiration pour le programme « Assistant de migration » et celles et ceux qui l’ont créé et fait grandir. Au fil des années, il s’est amélioré et aujourd’hui c’est une solution robuste pour passer d’un Mac à un autre (et pas forcément d’un ancien à un nouveau).

J’ai donné un coup de main (= j’ai fait le travail) à une collègue pour passer d’un MacBook Pro 13 pouces à disque dur et lecteur optique à un MacBook Pro 13 pouces retina à Touch Bar.

Le premier jour que j’ai tenté ça, je n’avais pas reçu tous les adaptateurs USB-C vers quelque chose dont j’avais besoin. Je n’avais que le modèle Apple permettant de connecter un câble USB « normal » (si ça existe!) pour avoir à l’autre bout de l’USB-C. J’ai dû acheter cet adaptateur pour pouvoir passer de mon ancien Mac à mon nouveau. Problème, il aurait fallu avoir un câble avec, à chaque extrémité une prise USB-A (plate). Il a donc fallu renoncer. Nouvel essai, deux jours plus tard, avec le hub USB-C (acheté chez QoQa), je pensais pouvoir relier les deux bidules par un câble RJ-45 (chaque ordinateur se donnant une adresse local négociée) mais je n’ai pas réussi à voir l’ancien ordinateur dans « Assistant de migration ».

Comme ma collègue avait avec elle un joli disque dur en USB 3.0 (utilisé pour Time Machine), elle m’a proposé d’utiliser cette sauvegarde récente. En contrôlant, j’ai constaté que la sauvegarde datait du début de janvier. « Assistant de migration » n’a pas voulu accepter de faire son travail car la version de l’OS contenu sur le disque dur était postérieure à celle du SSD du nouveau Mac. J’ai donc créé un compte et fait les mises à jour nécessaires sur le nouveau Mac (équipé d’un clavier français, heureusement que je n’avais pas choisi un mot de passe trop compliqué pour ce compte provisoire).

J’ai effectué une sauvegarde Time Machine de l’ancien Mac. Ça aura pris près d’une heure (je ne parle pas d’une sauvegarde complète, celle-ci ayant déjà était fait au début de l’utilisation de cet outil, non, c’est d’une sauvegarde incrémentielle que je parle).

Bref, pour finir, j’ai pu lancer « Assistant de migration » et tout s’est bien passé. J’ai constaté des débits pouvant atteindre 70 MO/s ce qui me semble bien pour un disque dur à 5’400 tours à la minute.

Temps de travail: environ une heure, pas en un seul bloc mais en plusieurs interventions, recherche de solution et mise en œuvre. La bonne nouvelle, c’est que pour le suivant, je serai plus efficace.

Pour que ça se passe bien, sans perdre de temps:

  1. Mettre le nouvel ordinateur à jour (entre sa sortie d’usine et son arrivée chez vous, il y a peut-être eu une mise à jour intermédiaire du système).
  2. Sauvegardez.
  3. Choisissez (ou faites vous conseiller) une méthode pour le transfert avec « Assistant de migration ».
  4. Même si tout se passe bien, vous aurez quand même quelques mots de passe à ressaisir (ayez-les sous la main!) et quelques numéros de série à rentrer (par exemple dans un cas que j’ai vu ça concernait la suite Office).

Bien à vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :