Aller au contenu principal
7 mars 2018 / michelschweizer

20 impressions romaines et vaticanes

Bonjour,

AEEM a passé 5 jours à Rome pendant les relâches – semaine de vacances – de février. Voici quelques impressions que j’ai eues pendant ce séjour (et à sa suite).

Tout d’abord, on m’a parlé – à l’école – de long et en large de cette ville et bien entendu de la civilisation romaine puis du siège de la papauté et donc du catholicisme romain. J’en avais donc des images en tête, par rapport à certains monuments mais aussi quant à un certain état d’esprit (« la circulation des Vespas et des Fiat 500 est infernale et les automobilistes ne font que klaxonner »).

  1. Il vaut mieux avoir de bons souliers et de bonnes jambes. En cinq jours nous avons parcouru plus de soixante kilomètres (à pied, donc) dans les rues de la ville éternelle. Il y a beaucoup de pavés et il convient d’être confortablement chaussé.
  2. Nous avons bien mangé à l’exception d’un repas pris près de la place du peuple qui était au mieux passable (et médiocre en ce qui concerne mon plat). Bien qu’ayant écrit plus de 100 articles sur tripadvisor, j’ai décidé de ne rien rapporter sur cet établissement car d’autres que moi – et nombreux – s’en sont chargés. Vous pouvez faire une petite recherche avec les mots-clé « nineteen » « roma », vous devriez trouver facilement.
  3. Excellentes expériences dans le restaurant Carlo Menta dans le quartier du Trastevere. 10 euros pour une tartine à la tomate et salade (Bruschetta), un premier plat à choix, un deuxième plat à choix et un dessert, c’est une performance. C’était très bon.
  4. Il y a 900 églises d’après Wikipédia. Nous n’en avons pas visité autant mais le compteur doit être tout de même d’une dizaine.
  5. Pauvre Agnès qui avant d’être canonisée et de devenir sainte a été brûlée vive. Pour ajouter un outrage supplémentaire, son crâne est conservé, visible par tous, dans une église de la place de Navona. Quelle idée que ces reliques!
  6. Sur l’île du Tibre, nous avons vu d’autres reliques de martyrs récents, par exemple de victimes du communisme ou d’autre régimes dictatoriaux. Il y a avait aussi le bréviaire (livre de messe?) de ce prêtre françaias égorgé en pleine célébration de la messe voici quelques années. Ça donne à réfléchir.
  7. Le Colisée? Nous ne l’avons pas visité. Trop cher. Nous avons aussi vu le forum impérial (je crois) de l’extérieur. Nous avons pu monter par une petite route serpentant entre de hautes barrières métalliques jusqu’à une petite église coincée là au milieu. Instant de grâce!
  8. Le Vatican? Nous y sommes allés en empruntant le métro depuis notre hôtel situé près de la basilique majeure de Sainte-Marie (ou si vous préférez à 250 mètres de la gare centrale de Roma Termini). Ah, je crois me rappeler que Jésus arrivé à Jérusalem prês du Temple en avait chassé les marchands. Là, il y aurait de quoi faire tant on tente de vendre des « bondieuseries » qui font rigoler – mais pas méchamment. Par exemple des calendriers avec le Pape à chaque mois ou un autre calendrier avec les plus beaux jeunes prêtres – je n’ai pas regardé à l’intérieur – un peu sur le style des calendrier de pompiers, de sportifs ou d’étudiants en médecine.
  9. Tiens, il y a des jeunes prêtres et pas seulement des personnes de pays hors de l’Europe. Dans mon expérience personnelle en tant que jeune catholique puis plus tard en tant que père de jeunes catholiques, je n’ai rencontré – à deux exceptions près – que des vieux prêtres.
  10. Garde suisse? J’aurais dû faire ça à vingt ans après mon école de recrues. Départ pour Rome afin de servir l’Eglise. Euh, euh, je dois me calmer un peu. 2 ans à monter la garde devant des portes, à saluer les grands pontes de l’Entreprise (elle fonctionne sans interruption depuis plus de 2’000 ans, ça mérite bien une majuscule) et à être photographié par des hordes de touristes …
  11. Ah, j’ai vu dans un magasin – j’en détiens la preuve photographique – une mortadelle de 127 kg. Elle a ensuite été débitée peu à peu pour la vente.
  12. Que de mendiants! Que fait alors l’Eglise qui a tant de richesses!
  13. Que de vendeurs à la sauvette! Comme dit A. (mon épouse), au moins ces personnes gagnent leur vie honnêtement. Dès qu’il pleut, les vendeurs proposent des pèlerines et des parapluies. Quand il fait beau – le plus souvent, j’imagine – ce sont d’autres articles.
  14. Beaucoup de touristes, du monde entier. Nous avons parlé avec des personnes d’Amérique du Sud et d’Asie. Sans doute beaucoup de catholiques car, je crois, Rome est un lieu de pèlerinage.
  15. J’ai adoré la poste vaticane avec ses timbres, ses cartes postales et pleins d’autres articles artistiques ou du type « bondieuseries ».
  16. Les taxis ne sont pas chers (par rapport à la Suisse): 3 euros de prise en charge et 1,5 euro par km. Nous avons pris 3 fois le taxi pour rentrer à l’hôtel.
  17. Nous avons aussi mangé par deux fois des glaces. Très bonnes!
  18. Les galeries Alberto Sordi, du nom du comédien, valent la visite. Bel ensemble comme on en voit aussi à Bruxelles.
  19. J’ai beaucoup aimé le moment dit Vittoriale avec la flamme (tombe du soldat inconnu, je crois) gardée par deux militaires en armes. Un jour, c’était des marins, l’autre jour, je ne sais pas de quelle troupe il s’agissait.
  20. Ah, ces gens habillés en légionnaire ou centurion et qui se proposent de manière insistante pour une photographie!

Bref, un séjour très intéressant.

Bien à vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :