Aller au contenu principal
1 juillet 2018 / michelschweizer

Faire des stocks pour durer

Bonjour,

L’autre jour, j’accompagnais A. (mon épouse) et E2. (notre fille cadette) dans un magasin de la chaîne OVS. Triste, simplement triste! Combien d’argent dépensé pour ce changement d’enseigne à partir de Vögele? Tout ça pour ça: un magasin où tout est bradé – ça devrait me plaire – y compris les mannequins et les tables.

Tellement d’argent dépensé précedemment pour rénover les magasins par ceux qui ont eu le pouvoir de décider ça chez Vögele. Ça a servi à quoi? En ce qui me concerne moi je personnellement moi-même, le magasin ne n’intéresse pas mais alors pas du tout. Ce qui m’intéresse, c’est le produit et éventuellement les compétences de la personne qui se tient à disposition pour me renseigner et m’aider si je sollicite son intervention.

A l’époque où Apple allait très mal, je me suis demandé si je n’allais pas acheter un ou deux ordinateurs neufs afin de durer. Pas question de passer du côté Windows à l’époque (et pas plus aujourd’hui!).

J’aurais dû faire le plein de chemises à 9 francs 90 et de pantalons en velours côtelé à 50 francs les deux chez Vögele avant que ça ferme! Bon, en principe, j’ai de quoi tenir encore quelques années!

Le produit, rien que le produit présenté dans un magasin propre et bien éclairé. Le reste, c’est du vent! Et du vent qui coûte cher (mais qui fait aussi tourner les fournisseurs de prestations dont les artisans, c’est vrai).

Bien à vous!

Publicités
  1. Frédéric / Juil 1 2018 18:13

    C’est terrible. Je suis passé acheter deux mannequins pour la classe de ma femme (qui est prof d’ACT). La vendeuse à fondu en larmes. Nous sommes le premier juillet. Les contrats de tous les employés s’est terminé hier.

    Le 18 avril, le Blick annonçait les difficultés d’OVS. Le lendemain le patron réfutait un départ de la Suisse. N’empêche, l’action s’est effondrée et a continué à baisser. Ce sont des licenciements qui, pour une fois, coûteront aussi cher aux actionnaires.

    https://www.blick.ch/news/wirtschaft/ovs-verhandelt-mieten-neu-schliesst-shops-stresst-mitarbeiter-jetzt-kommt-der-charles-voegele-retter-selber-in-not-id8271955.html

    https://simplywall.st/stocks/it/consumer-durables/bit-ovs/ovs-shares

    Avec l’arrivée d’Amazon en Suisse, alliée à La Poste, nous risquons de vivre une hécatombe de commerces. Je pense que les petits commerces peuvent encore tirer leur épingle du jeu, grâce au service (une bonne quincaillerie et un bon quincailler, comme à Bulle: c’est le bonheur). Mais pour les Interdiscount, Füst, Dosenbach, la vie va être dure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :