Aller au contenu principal
23 septembre 2018 / michelschweizer

« M’sieur, comment vous gagnez? »

Bonjour,

Ah, voici une excellente question! L’élève qui demande veut savoir ce que reçoit la personne sur son compte bancaire. En tant qu’élèves, jamais nous n’avons eu de réponse. Argent = tabou!

Le tableau ci-dessous va vous aider à le savoir:

192049.png

Source: « 24 Heures » en ligne du jeudi 6 septembre 2018

Ta maîtresse est toute jeune, elle vient de commencer à enseigner dans ta classe de 4P, il faut alors poser (74’139/13)*0,85 pour obtenir à quelques francs près ce qui arrive sur son compte à la fin du mois. Dans notre exemple, c’est: 4’847 francs 13 fois par année.

Ton maître est près de la rentraite, il a passé par l’Université donc (137’652/13)*0,85 soit 9’000 francs nets 13 fois par année. En 1984 – inflation mais aussi sans doute promotion salariale pour les nouveaux enseignants depuis toutes ces années, tant mieux pour eux – j’ai « touché » un peu plus 2’900 francs en tant qu’instituteur breveté de l’Ecole Normale de Lausanne (et pour tout dire 3 francs par jour de solde militaire pendant 17 semaines + 4 francs pendant 21 semaines).

Si tu veux pouvoir comparer avec d’autres métiers et d’autres professions:

http://www.illustre.ch/magazine/decouvrez-metier-metier-salaires-suisses-moyens-2017

Bien à vous!

Mise à jour du jour de parution (quel heureux hasard!):

http://www.illustre.ch/photos/30-romands-devoilent-salaire

et aussi https://zeigdeinenlohn.ch

Tiens, un tabou serait-il en train de tomber?

 

Publicités
  1. Frédéric / Sep 23 2018 19:28

    Je n’en suis qu’à 7700.- net par mois, en classe 12 (après le cliquet). Mais j’ai encore 18 ans avant la retraite. 20 ans, dès que la CPEV aura augmenté notre retraite de deux ans. D’ici que j’atteigne la retraite, elle sera à 70 ans…

    Je n’ai jamais eu de tabou vis-à-vis de mes élèves. Notre salaire est public. Cela permet des discussions intéressantes, particulièrement en OCOM, où on se confronte aux apprentissages, aux différents métiers.

    Je me souviens de cet élève de VSO… très mauvais élève, mais qui n’avait pas peur de mouiller sa chemise… revu 5 ans après sa sortie de l’école. Il avait fait un apprentissage de maçon, passé presque tout de suite contremaître. Il gagnait plus que moi, jeune enseignant. C’est en faisant tomber ce tabou sur les salaires que nous lutterons aussi contre l’inégalité salariale entre hommes et femmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :