Aller au contenu principal
17 novembre 2018 / michelschweizer

Retour à la Bréguettaz

Bonjour,

Le chalet de La Breguettaz, mes parents m’y emmenaient avec mon frère quand nous étions enfants. Un endroit magique. En été mais aussi en hiver. Une route étroite – à l’époque – y menait. On arrivait depuis le col du Mollendruz et on tournait à Petra-Felix en direction de Vaulion.

La Breguettaz, j’y ai fait la guerre. Je me rappelle d’un exercice – un samedi matin il me semble – où il fallait amener mon groupe de fusiliers (pas motorisés ce jour-là) depuis Petra-Felix en passant par la forêt sans se faire voir et entendre puis arrivés à La Breguettaz se préparer derrière une butte à une embuscade. Au moment le plus propice, en position! 2 tube-roquettes qui crachent (attention aussi derrière et sur les côtés: zone dangereuse 4-4-50!) et les fusils d’assaut (à l’époque le 57). Je ne me rappelle pas si c’était à balles réelles (bon, pas les roquettes). Si c’est le cas, des arbres doivent encore être truffés de balles (pour information, la balle de la cartouche à fusil modèle 11 – c’est l’année, 1911 – pénètre encore 50 cm de bois de sapin après un vol de 300 m).

Ensuite, pendant plus de 25 ans, je ne suis pas retourné à La Breguettaz. J’avais lu que le confiseur M. Guignard avait acheté puis tout ça m’était sorti un peu de l’esprit. Il y a quelques jours, en famille et accompagné d’un couple d’amis et de leur fille du même âge que mon ainée, nous avons fait une excursion à la Vallée de Joux (Thomasette, Risoud, Le Rocheray, bord du lac en descendant à pied depuis Le Lieu).

 

Inutile de dire que pour moi, ce retour à La Breguettaz a été chargé d’émotion. J’ai pensé à feu mon père, à quelques amis (de service militaire ou non, disparus), à ma jeunesse disparue (bon, pas tant que ça, j’exagère un peu) et à tout ce que j’ai vécu. Et à la chance inouïe d’être là, sur cette terrasse, avec mon épouse et nos filles, avec nos amis. Je suis gâté.

http://www.labreguettaz.ch/#Accueil.A

Nous avons aussi visité le village de Vaulion que j’ai traversé au moins dix fois depuis mon enfance mais dans lequel je ne m’étais jamais arrêté. Ça fera le sujet d’un autre article.

Bien à vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :