Aller au contenu principal
3 avril 2019 / michelschweizer

Indigents médiatiques

Bonjour,

L’autre jour, j’ai lu un article dont l’auteur espérait que l’école sauve la presse écrite (pléonasme, presse, écrite?). Je peux affirmer de manière péremptoire que ce ne sera pas le cas. Et que je ne veux pas que l’argent de mes impôts serve à subventionner (encore plus) cette presse écrite (sous-entendu, du papier qu’on amène à la maison).

Dans ce texte, il est question de personnes mal informées (lire: ne voulant pas s’informer) qui sont étiquetées  d’un magnifique « indigents médiatiques ».

La question est la suivante: que se passe-t-il pour que la curiosité naturelle du petit enfant disparaisse chez la plupart des personnes?

J’ai lu deux ou trois trucs qui m’ont fait réfléchir: seuls 17 % des jeunes font confiance aux journalistes. Personnellement, j’aurais pensé moins.

53 % des jeunes entre 16 et 29 ans sont rangés dans la catégorie « Indigents numériques ». J’aurais pensé plus.

Je pense qu’il faut arrêter d’essayer de donner le goût de la lecture. Il faut donner le goût de l’écriture. Ensuite, la lecture devient nécessaire pour pouvoir écrire. Vous m’objecterez que je n’ai peut-être pas assez bien lu l’article mis en lien …

Bien à vous!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :