Aller au contenu principal
1 mars 2021 / michelschweizer

Mat Chef

Bonjour,

Recrue (= apprenti soldat) d’infanterie à Bière en 1984, c’est dans le sous-sol d’une des casernes que j’ai rencontré pour la première fois un être étranger, tapi dans la pénombre de son local et qui veillait sur le matériel que nous venions chercher le matin avec notre sous-officier pour le trimballer (le matériel) toute la journée avant de le nettoyer (encore le matériel) et de le ramener (toujours le matériel) le soir (ou la nuit). Le chef du matériel – Chef Mat, en allemand militaire Mat Chef) est souvent une personne crainte car elle ne laisse rien passer. Elle a l’œil pour débusquer une trace de poudre dans un canon ou une poussière coincée dans un recoin d’une arme ou d’un autre objet. Le Chef Mat est souvent très pâle car il passe des heures dans son sous-sol. En dislocation, il se retrouve dans une cave ou un autre local sans lumière naturelle. Devient-il une sorte d’albinos? Sans doute pas mais un peu d’air et de soleil lui feraient du bien.

Pourquoi j’écris ça? Pour mon plaisir et peut-être un peu le vôtre. Aussi parce que je me rends compte – alors que j’ai toujours évité ça au service militaire – que je suis devenu bien malgré moi une sorte de Mat Chef pour le matériel informatique. On n’échappe pas à son destin!

Bien à vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :