Aller au contenu principal
31 octobre 2015 / michelschweizer

Affiches électorales, en finira-t-on enfin?

Bonjour,

Comme tous les quatre ans, la Suisse a vécu des élections fédérales. Ce n’est pas tout à fait fini: il y a encore un deuxième tour dans certains cantons pour ce qui est du Conseil des Etats. Bon, si vous me lisez de l’étranger et que le sujet vous intéresse, je vous propose ceci:

Elections fédérales 2015 récapitulatif

Pour les autres, vous êtes au courant.

Mon propos est le suivant: alors qu’on installe des point d’accès sans fil pour les baby-boomers qui vont commencer à remplir les asiles de vieux (comment, il ne faut plus dire ainsi, ah pardon, je date un peu …), on continue de placarder des affiches électorales sur nos murs, on place des supports provisoires sur nos places pour les mêmes affiches et, même dans nos belles campagne, on voit de ces affiches fixées sur des poteaux en bois ou collées d’une manière ou d’une autre sur un pont ou un autre bout de mur.

Je dis: « Stop ».

D’abord, ça ne fera que conforter les trop nombreuses personnes (les abstentionniste, c’est le premier parti de Suisse dit-on) qui ne vont pas voter dans l’idée qu’elles font bien.

Ensuite, ça coûte cher (mais ça rapporte aussi), ça pollue, ça gaspille et, c’est mon avis mais je suis un esthète, ce n’est pas beau (je ne parle pas du physique des personnes, chacun le sien, mais des affiches).

Les gens qui souhaitent participer à ces élections peuvent se renseigner par la radio (jusqu’à plus soif), par la télévision (jusqu’à la nausée), par les journaux (jusqu’à … bon, j’arrête), par des soirées de présentation, par des stands sur les marchés et bien entendu par l’Internet.

Pourquoi faut-il alors en 2015 continuer avec ces affiches? Tradition! Il y a mieux, je parie que le contact direct sur les marchés est sans fois plus efficace.

Ah, mais j’ai compris. C’est pour occuper les militants (faire le tour du bled pour coller des affiches ça vous forme une équipe) et pour permettre à quelques comiques d’aller maquiller ces affiches en crayonnant, par exemple, une boule rouge sur le nez d’un candidat.

Pour couronner le tout, un candidat pourtant assez jeune par l’âge sur sa carte d’identité a envoyé une lettre adressée, pas un tout ménage (co-signée par quelques syndics et autres personnalités du coin). Une lettre! En 2015!

Ça donne presque envie de voter pour le parti pirate ou le parti anti- PowerPoint ou le parti « Voter blanc »! Tous existent en Helvétie.

Bien à vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :