Aller au contenu principal
30 juillet 2016 / michelschweizer

Gestion de photographies en vacances

Bonjour,

Voici quelques semaines, alors que je préparais un séjour à l’étranger pour des vacances, je me suis posé la question du matériel photographique (et vidéo) à emporter ainsi que la manière de gérer les fichiers obtenus pour en garantir la disponibilité sur place mais aussi une fois de retour.

J’ai laissé tomber – c’est une expression – les appareils photos lourds et encombrants du type reflex.L’iPhone est là pour l’essentiel des photographies et les quelques vidéos que je films. D’aileurs, pendant le séjour dont il est question, je n’ai filmé. Je n’ai pas non plus utilisé l’iPad Pro (9,7 pouces) dans la rue malgré son capteur 12 millions de pixels et sa vidéo 4k. C’est, pour moi, trop encombrant (par contre, parfait pour du « studio »).

En plus de l’iPhone, je me suis baladé avec un « antique » Olympus sp-800 (en savoir plus là: http://www.lesnumeriques.com/appareil-photo-numerique/olympus-sp-800-uz-p8567/test.html ).  Cet appareil fait de bonnes photos lorsque la lumière est satisfaisante. La vidéo est limité à du HD ready (720p) mais c’est acceptable. Un seul jour, un appareil photo Sony compact, lui aussi déjà bien ancien, a été ajouté au dispositif.

Sur place, dans la famille d’AEEM, nous avons la chance de bénéficier du Wi-FI (fibre à 100 MO/s). Dans la plupart des hôtels, nous avons eu accès au Wi-Fi. Celui-ci n’était pas compris dans le prix de la chambre chez Motel 6. Nous nous en sommes passés et nous avons profité du Wi-Fi au restaurant (chaîne Denny’s).

Dans notre famille, le soir, en rentrant d’excursion, les photographes prises avec l’iPhone montaient toutes seules dans iCloud. Rien à faire. Pour les photos prises avec l’appareil Olympus (et le Sony), je sortais la carte-mémoire et je la plaçais le lecteur de carte SD de mon MacBook Pro retina 15 pouces que j’avais emporté avec moi (pas à l’hôtel lors des excursion lointaines, il restait dans la maison de notre famille). Les photos de la carte-mémoire étaient automatiquement ajoutées à celles déjà présentes dans l’app « Photos » et donc dans iCloud. Il est à remarquer que « Photos » permet facilement de modifier la date et l’heure d’une prise de vue. J’ai utilisé cette fonctionnalité car je n’avais pas adapte l’heure sur l’Olympus en fonction du décalage horaire et j’avais donc des photos mal placées chronologiquement dans « Photos ». J’ai utilisé une deuxième fois cette fonctionnalité pour les photographies prises avec le Sony qui étaient « décalées » de quelques minutes par rapport à « l’heure juste » et qui donc ne se rangeaient pas correctement dans « Photos ».

Les quelques retouches nécessaires ont été faites sur le MacBook directement dans « Photos » ou avec un extension nommée « Polarr ».

J’avais pris avec moi deux disques externes pour sauvegarder le contenu du MacBook. La première copie était faite avec « Carbon Copy Cloner », la deuxième (sur le deuxième disque, JAMAIS sur une deuxième partition) était faite avec « Time Machine ».

Il s’agit tout de même de quelques centaines de photographies que je souhaite pouvoir garder longtemps et transmettre à mes filles.

Pour rappel: 200 GO sur iCloud, c’est 3 francs suisses par mois.

Bien à vous!

squirrel.jpg

« Je me rends malade en faisant les poubelles pour manger ce que les touristes y déposent. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :