Aller au contenu principal
30 mars 2017 / michelschweizer

Candidats au Conseil d’Etat vaudois

Bonjour,

Dans quelques jours, ce sera le premier tour des élections visant à choisir les 7 membres du pouvoir exécutif du Canton de Vaud. Le Conseil d’Etat est donc notre gouvernement et les Conseillers d’Etat sont, en quelque sorte, nos chefs. J’écris « en quelque sorte » car le vrai chef, c’est le Peuple (ben oui, qui paie commande).

En tant que citoyen, contribuable (les deux devraient obligatoirement aller ensemble: pas de contribution -> pas de droit de vote), parent et parent d’enfant en âge de scolarité, j’aimerais bien savoir quelles sont les positions des candidats sur les questions suivantes.

  1. L’outil informatique est-il pertinent à l’école?
  2. Soutenez-vous l’idée « un élève, un outil informatique qui le suit en classe mais aussi en dehors »?
  3. Feriez-vous mettre en place une formation obligatoire (pour tous les enseignants) à l’usage des outils informatiques en tant qu’outil pour l’élève?

J’espère avoir ces informations, par la presse par exemple qui souvent avant les élections posent de nombreuses questions aux candidats.

Mise à jour. Tiens, c’est marrant. Quelques jours après avoir écrit cet article, je reçois un courrier électronique adressé aux personnes qui s’intéressent à l’informatique scolaire dans le canton de Vaud. On propose d’écrire aux candidats pour leur demander leur avis sur la question de l’outil informatique à l’école.

Bien à vous!

PS. Mise à jour du jour de parution. J’apprends qu’un débat public est organisé sur la place des MITIC dans l’école vaudoise. Il réunira 2 des 15 candidats au Conseil d’État. Je suppose qu’il s’agit de ceux qui ont la meilleure chance d’être élus (à part ceux déjà en poste qui devraient être assez facilement réélus).

  1. genevey / Avr 1 2017 08:54

    Je regrette que seules les têtes d’affiche aient été conviées. Mais je peux comprendre que mener un débat à 15 est illusoire.

    J’ajoute une chose à tes trois questions: que pensez-vous de l’idée d’introduire un cursus technologique durant toute la scolarité, pour donner aux élèves une éducation numérique solide?

    De la Beebot en enfantine, au Thymio, en passant par les Mindstorms, Arduino, Raspberry Pi, modélisation et impression 3D, mais aussi Scratch, Python, Swift,.. les outils qui permettent aux élèves d’acquérir un minimum de compétences numériques existent! Il y a même le manuel (http://www.fondation-lamap.org/fr/123codez).

    Il ne manque que la volonté: discipline STEM à l’horaire des là 7ème, donnée par des enseignants formés et compétents, contrairement à l’ancienne pratique (souvent des enseignants sans réelle compétence informatique qui héritaient de l’informatique en 7-8 pour boucher des trous à leur horaire), cours fac en nombre, en plus des OCOM (qui laissent sur le carreau de nombreux élèves, à commencer par les VP), intervenants formés et compétents avec assez de matériel pour accompagner et épauler les enseignants primaires en classe,…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :