Aller au contenu principal
23 juillet 2017 / michelschweizer

Quelques réflexions que je me suis faites en marchant

Bonjour

L’autre soir, pour changer un peu du vélo et aussi parce que les routes de la région étaient encombrées par les festivaliers se rendant à Paléo (premier soir), j’ai décidé d’aller marcher.

Ah, que c’est agréable! J’ai déjà écrit que je n’aimerais faire que ça. Ce soir-là, il faisait encore chaud, j’ai donc pris ma casquette pour protéger mon crâne dégarni des rayons du soleil de 18 heures et je suis parti en mettant en fonction l’app « Actvités » de mon Apple Watch.

Première réflexion:

Les poulains, ça grandit vite. Voici deux ou trois mois, en marchant, j’ai deux deux très jeunes poulains. Un des deux n’arrivait pas encore à bien se tenir sur ses pattes, peut-être était-il né dans la nuit? Les voici déjà grands!

Deuxième réflexion:

En passant devant un arrêt de bus, j’ai vu un jeune homme (25 ans, je pense) qui semblait se préparer pour une course à pied. Il a été rejoint, au moment où je passais devant lui, par deux camarades de son âge. Un peu plus loin, je les ai sentis arriver en courant derrière moi. Je me suis mis à trotter sur quelques mètres. L’un m’a dit de venir avec eux. J’ai décliné et remercié. Sympa!

Troisième réflexion:

Arrivé sur l’esplanade du temple (pas à Jérusalem) qui est une terrasse, j’ai trouvé un banc que je ne connaissais pas. Il était à l’ombre. J’ai mis en pause mon activité « Marche libre » sur l’Apple Watch et en m’asseyant j’ai vu une pièce de cinq centimes. Avait-elle été oubliée? Quelqu’un l’avait-il trouvée au sol et l’avait placée sur le banc? Est-ce qu’on m’observait pour me voir l’empocher? J’ai voulu mettre une deuxième pièce de cinq centimes, à côté de celle que je voyais. Je n’en avais pas. J’ai mis dix centimes.

Quatrième réflexion:

En continuant ma promenade vespérale et digestive, j’ai vu le bâtiment qui avait abrité deux classes enfantines pendant quelques années. Ma fille aînée (E1) y a passé deux ans. Aujourd’hui, c’est une sorte de centre permettant à de jeunes artistes de disposer d’un local, si j’ai bien compris. Je me rappelle avoir dû monté dans le galetas – très bas de plafond – pour essayer de comprendre en suivant les câbles pourquoi le réseau informatique ne fonctionnait plus. Ce n’était pas ça. La solution a été trouvée – à distance, sur une photo – par le mari d’une des collègues qui a observé que des diodes sur le commutateur étaient allumées alors qu’il n’y avait pas de câble connecté! Que ne l’ai-je vu? Le remplacement du commutateur a solutionné le problème.

Cinquième réflexion:

Cette ville a beaucoup changé depuis que j’y habite (ça fait seize ans). C’est la ville qui a la moyenne d’âge la plus jeune du pays. Ça n’en finit pas de grandir. Une Suisse à dix millions d’habitants? Je ne suis pas persuadé que ça sera génial.

Sixième réflexion:

Je n’ai pas fait quatre kilomètres ce soir-là car je ne voulais pas trop m’échapper (presque 30 degrés après 18 heures) mais j’ai eu beaucoup de plaisir à marcher. J’ai croisé tout de même quelques personnes – et beaucoup de voitures – même si on remarque qu’on est en période de vacances.

Sont-ce vraiment des réflexions? Si on veut. Quoi qu’il en soit, on a plus de temps pour penser et rêvasser qu’à vélo où il faut faire beaucoup plus attention à l’état du revêtement et aux autres usagers de la route.

Bien à vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :