Skip to content
5 octobre 2017 / michelschweizer

Revenir?

Bonjour,

Voici quelques années, je discutais vélo avec un collègue (maintenant retraité depuis quelques années) qui m’avait connu affuté et m’avait ensuite vu prendre du poids car je laissais le vélo suspendu dans la cave (… m’étant marié et ayant eu le bonheur de devenir deux fois père). Il me disait: « Penses-tu que tu puisses retrouver un jour la forme que tu avais? ». Nous étions arrivés à la conclusion que les années ayant passé, il n’était pas possible de revenir au même niveau.

On récupère moins vite.

Le cœur monte moins haut.

On prend moins de risques (c’est plutôt une bonne chose).

Bref, on ne fait pas à cinquante ans ce qu’on réalisé à vingt-cinq ou trente.

Depuis l’été 2014, j’ai repris le vélo de route. Au début, ce n’était pas (tout à fait ou pas du tout) ça. Essoufflement, incapacité à tourner les jambes, manque de force, manque de tout sauf de poids, le vélo c’est vraiment une leçon d’humilité.

Peu à peu, ça s’est amélioré. La petite montée entre la plage de Promenthoux et la route cantonale, je crois bien l’avoir faite la première fois sur le 39 x 27 ou 25. Après 11’000 km, je la passe assis et sans trop d’essoufflement sur le 50 x 19 ou 17. La montée située à la fin de la route menant de Crans (pas sur Sierre, on se rassure) à Eysins, je l’ai montée au début assis et sur le petit plateau et sans doute le 25 ou 23 dents à l’arrière. Aujourd’hui, ça se passe en danseuse sur le 50 x 19 ou 17. Je n’aurais pas pensé non plus être capable de remonter à St-Cergue (pour que ça compte, il faut bien entendu ne pas s’arrêter en route): je l’ai fait trop fois cet été, dans la même semaine.

Alors oui, ça revient mais ça demande de la volonté. Il faut se motiver à sortir et à ne pas rechercher la facilité. Je m’encourage comme je peux, par exemple en étant bien équipé au niveau vêtement.

Il me faudrait plus de temps et – ce serait du luxe, comme dirait mon frère – pouvoir aller s’entrainer ailleurs histoire de se changer un peu des parcours habituels mais aussi de profiter d’un temps plus clément en décembre, janvier, février et mars.

Je vais bientôt remettre la roue arrière d’hiver, celle avec une cassette étagée différemment et avec plus de dents (elle termine sur un 27 ou 28, c’est du Tiagra, il faudrait que je vérifie). L’idée est de bien mouliner pendant la saison hivernale.

Je vous encourage à reprendre le vélo.

Bien à vous!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :