Aller au contenu principal
30 janvier 2018 / michelschweizer

Don’t stop the dance

Bonjour,

L’autre jour, j’écoutais un peu la radio (par iTunes) au travers de mes déjà très anciennes JBL Creatures quand tout à coup, une chanson charma mes oreilles bien malades (entre perte d’audition et acouphènes …). C’était « Don’t stop the dance ». Quelle belle chanson. Ce rythme chaloupé, quel bonheur. On aimerait y être! Et cette voix! Bryan n’en fait pas trop. Il ne se fatigue pas. Seuls les esclaves courent, les Hommes marchent. Il ne force pas sa voix, oh non, en fait (ah, j’adore « en fait »), il susurre. Oui, comme on susurre à l’oreille de l’être aimé, là près de ses cheveux qui vous affolent, là pas loin de sa nuque qui vous rend fou. Susurrer pour mieux se faire entendre, c’est un peu paradoxal. Les choses importantes se disent à voix basse, le reste c’est le bla-bla de la vie en communauté.

Tout à coup, un sursaut me réveille. La chanson m’a fait tellement revenir en arrière que je me suis mis à rêvasser. Allez hop, on se reprend. Bryan Ferry est un vieil homme, il ne fait sans doute plus de musique. Tout a fichu le camp! Reste heureusement la musique – qui aurait pensé qu’on puisse l’écouter de cette manière, au travers de cette technique – et la joie qu’elle me procure.

Don’t stop the dance!

PS. Et voici le clip que je n’ai pas le souvenir d’avoir vu à l’époque.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :