Aller au contenu principal
21 mars 2019 / michelschweizer

« L’esprit grande prairie »

Bonjour,

Eddy « Schmoll » Mitchel, il chantait déjà avant ma naissance. Je l’ai toujours connu. Je ne suis pas un grand fan mais je reconnais qu’il a quelque chose de sympathique et d’honnête (et il sait se mettre en colère, ce qui devient tarare à notre époque). J’ai bien aimé quand il animait une émission de télévision consacrée au cinéma. Ça devait s’appeler « La dernières séance ».

L’autre jour, je rentrais du travail dans mon automobile et j’écoutais la radio quand j’ai entendu sa chanson « L’esprit grande prairie ». Arrivé à la maison, je l’ai achetée.

C’est terrible. Il sait qu’il ne sera plus – nous feignons de l’ignorer tant que nous pouvons – et souhaite mettre un terme à sa carrière. Encore une fois, la grande classe ce Monsieur. Cette chanson est si émouvante. Je m’y reconnais. J’ai entendu l’autre jour une interview d’un écrivain dont il vaut mieux ne pas prononcer ou citer le nom et il disait qu’il avait eu des problèmes à entrer en contact avec le monde. C’est aussi un peu ça, l’esprit grand prairie, quand les autres vous semblent au moins aussi éloignés de vous que peut l’être Paris des grandes plaines du Minnesota ou de l’Arkansas.

Et peut-être la plus belle phrase de cette chanson:

« Petit Claude s’appelle Eddy ». La boucle est presque bouclée.

Merci Monsieur Claude Moine, vous êtes un Homme.

Bien à vous!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :